27 septembre 2013

Barilla : la pasta senza finnochi

La spettabile ditta Barilla, en la personne de son propriétaire et fondateur, subit les foudres à la fois des consensualistes mous et des terroristes gayys, pour avoir tout simplement déclaré que, pour lui, la famille n'était pas la famille homosexuelle.Ce qui est, convenons-en, son droit le plus strict !Quand j'ai lu dans les media les premiers titres sur cette affaire, j'ai pensé que le marchand de nouilles refusait d'embaucher des homos.Mais non, pas du tout ! Il ne veut pas faire de publicité mettant en scène des couples... [Lire la suite]
Posté par campusliber à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]